Symantec : IE et Firefox sont plus sécuritaires qu'en 2006

Bien qu'ils soient encore les navigateurs Internet les plus vulnérables, Internet Explorer et Firefox sont plus sécuritaires que l'année dernière, constate Symantec dans un nouveau rapport dont les résultats viennent d'être publiés.

La firme de sécurité informatique a répertorié 39 failles sécuritaires dans le navigateur Internet de Microsoft entre les mois de janvier et de juin 2007, alors que 54 failles avaient été dénichées durant les six derniers mois de 2006.

Firefox est également un peu plus sécuritaire au début de 2007 qu'il ne l'était à la fin de 2006. Symantec a répertorié 34 failles dans le logiciel de Mozilla, contrairement à 40 failles l'année dernière.

Le nombre de failles répertoriées dans le gratuiciel Opera est, pour sa part, resté relativement stable entre la fin de 2006 et le début de 2007, passant de quatre à sept.

Safari, le navigateur Internet d'Apple, est le logiciel qui a connu la plus forte augmentation dans le nombre de failles sécuritaires répertoriées par Symantec. Le nombre de vulnérabilités est passé de quatre à la fin de 2006 à 25 dans les premiers mois de 2007.

L'équipe d'Apple reste cependant la plus efficace à colmater les failles sécuritaires qu'elle trouve dans son logiciel, soutient Symantec. Lorsqu'une faille importante est découverte, Apple met en moyenne trois jours à la corriger, alors que Mozilla et Microsoft en prennent cinq.

Faire attention aux plugiciels

Symantec prévient également les internautes de porter une attention particulière à la sécurité des plugiciels (plug-ins) qu'ils ajoutent à leurs navigateurs Internet.

Dans la première moitié de 2007, la firme de sécurité informatique a répertorié 237 failles dans les plugiciels qu'elle a testés, alors qu'elle n'en avait dénichées que 108 durant les six derniers mois de 2006.

La très grande majorité (89 %) de ces failles se trouve dans des composants ActiveX destinés à Internet Explorer, ce qui représente une augmentation de 31 % par rapport à l'année dernière, note Symantec.

Pour lire le rapport de la firme de sécurité informatique pour la première moitié de 2007, cliquez ici (en anglais).


Christian Leduc