Comme celui qui danse pour un aveugle

 L’Angoisse, président !

La Dépêche de Kabylie 22/11/2007

Sixième jour n wedragi n les électeurs. Le tout-Ait R’gad est venu écouter Kaci l’Angoisse, le candidat préféré des moins de trente-cinq ans et des plus de soixante-dix ans. Abetehdah public est bondé d lghaci. Le meeting n’a pas encore commencé. Le candidat discute avec Sadiya n l’euro venue l’assurer qu’il peut compter sur les voix n temgharin n Taddart. Les jeunes surfent entre « ahya baba ccix aseggas-agi… » et «l’Angoisse, président… ! »

Kaci a 56 ans. Il n’a jamais gardé un travail plus de deux mois. Il trouve toujours le moyen de se brouiller avec son employeur. Il faut dire que Kaci yehmeq, d abuqellaq, un grand anxieux dans le sens freudien du mot. Ghef aya, d’ailleurs que tout le monde di taddart l’appelle Kaci l’Angoisse. Il doit aussi son surnom au fait qu’il dégaine systématiquement le mot angoisse, toutes les fois qu’il entend un mot ou une phrase qui le contrarie. Par exemple, à chaque fois qu’il entend ENTV, APW, Tahar Ouettar, kasma, mounadhil, mouwatin, el khatira, hamas, député, el fennan, el mousalaha, tacequft unezgum, tagraghlant, kaci rétorque : d l’angoisse !

Tikwal, le mot sort de sa bouche au ralenti, s lebsala. C’est le cas lorsqu’il entend les mots: el houkouma et el hizb. Mais, la manière dont il dit angoisse lorsque ses oreilles captent le nom de Belkhadem, reste particulièrement particulière.

Kaci se dirige enfin vers l’estrade de fortune bricolée par son comité de campagne. Un jeune lui tend un mégaphone. Il rapproche l’appareil de sa bouche : « Euh… un, deux, trois… Azul fella-awen ! je n’ai jamais vu autant de monde autour d’un candidat. Awen-ibarek Rebbi d’être venus aussi nombreux. Vous m’honorez. Vous savez que je ne sais pas parler comme tous ceux qui sont passés au village faire leurs discours. En plus, vous savez tous que si je me mets à parler comme eux, mon tic reprendrait inévitablement le dessus et, dans ce cas, de ma bouche ne sortirait que le mot angoisse. Je vous promets une seule chose : la collecte des ordures. Wagi zemregh-as, macci d tamsallt n lbulitik. Tella tayed : jamais mon discours ne vous angoisserait. Et si vous trouvez que, comme les autres, nek daghen d aghyul , dites-vous que nek d aghyul-nnwen. C'est-à-dire, snegh abrid n lkuri »

* Anwa i d abrid ay uhric
   Anwa i d abrid ay uhdiq
   Ma s lehdaqa ad d-yas wehric
   Ma s lehraca ad d-taghed ahriq
   Anwa i d abrid ay ungif
   Anwa i d abrid a nniya   
   Sber negh azel kifkif
   Di tnac ad n-tejed meyya

 

par T. Ould Amar

Agenda

October 2020
M T W T F S S
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1