Théâtre régionale de Béjaïa

Les Vigiles de Tahar Djaout adapté

Tahar DjaoutLa générale de ce nouveau produit du TRB est prévue pour le 19 mai 2009 à la maison de la culture Taos Amrouche de la capitale des Hammadites. Omar Fetmouche s’est refusé à donner trop de détails sur cette adaptation et s’est contenté de dire qu’il y aura un balancement entre la lecture du roman et le jeu théâtral qu’il appellera un véritable métier à tisser.

Omar Fetmouche, le directeur du Théâtre régional de Béjaïa, a animé, hier mercredi 15 avril 2009, une conférence de presse pour présenter la nouvelle pièce théâtrale du TRB. Il s’agit d’une adaptation du roman de Tahar Djaout, “Les vigiles”.

La générale de ce nouveau produit du TRB est prévue pour le 19 mai 2009 à la maison de la culture Taos Amrouche de la capitale des Hammadites.Omar Fetmouche s’est refusé à donner trop de détails sur cette adaptation et s’est contenté de dire qu’il y aura un balancement entre la lecture du roman et le jeu théâtral qu’il appellera un véritable métier à tisser.


Le conférencier dévoilera aussi le projet qui sera concrétisé par Djamel Abdelli au TRB juste après “Les vigiles”.
Il s’agit de l’œuvre de feu Mouloud Mammeri “Le Fochn”.

Pour revenir à l’œuvre de feu Tahar Djaout “Les vigiles” Omar Fetmouche en est l’artisan de l’adaptation scénique et de la mise en scène, il sera assisté dans la mise en scène par Farid Cherchari et Ahcène Azezni, Hamid Aouamer, consultant artistique à Marseille, qui était présent hier à l’hôtel “le Madala” de Béjaïa, lieu de la conférence de presse, en est le conseiller littéraire, la scénographie est l’œuvre d’Abderrahmane Zaâboubi assisté par Lamia Bachir et la musique de Bazou (Abdelaziz Yousfi).


Sinon, la conférence de presse tournera autour de la vie et de l’œuvre de feu Tahar Djaout, et cette adaptation de son roman: “Les vigiles” n’est qu’une façon de lui rendre hommage, à lui ainsi qu’à tous les journalistes assassinés par les intégristes durant la décennie noire. A propos de l’hommage rendu à feu Tahar Djaout, Omar Fetmouche dira : “Béjaïa veut lui souhaiter la bienvenue encore une fois puisqu’il a participé aux poésiades organisées, justement, au… TRB !”.

Par ailleurs, Omar Fetmouche déclarera : “Depuis l’adaptation du roman de Rachid Mimouni, le fleuve détourné en 2005, le ministère de la Culture ne cesse d’encourager ce genre de pièces théâtrales.
Nous avons choisi, à Béjaïa, Tahar Djaout avant qu’il ne nous soit proposé. D’ailleurs, la majorité des Théâtres régionaux d’Algérie travaillent sur des adaptations.”

A cet effet, Omar Fetmouche citera, entre autres, Annaba et Batna.


Cette pièce théâtrale sera jouée par des comédiens qui ont déjà fait leurs preuves dans les précédentes productions du TRB : Farid Cherchari, Kamel Chamek, Belkacem Kaouane, Rachid Maameria, Djohra Dereghala, Ahcène Azezni, Monnia Aït Meddour, Nassima Kedjtoul et Nassim Mohdeb. Tout cela, sans oublier l’équipe technique de l’éclairage, du son, du machinisme, de la région ainsi que des chauffeurs qui assureront les déplacements de la troupe du TRB.

Enfin, à propos du Théâtre régional de Béjaïa, sa rénovation est presque achevée et il devrait réouvrir ses portes au public en début juillet 2009.

La Dépêche de Kabylie 

 

Agenda

October 2020
M T W T F S S
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1