Reveillon - TIZI OUZOU


Ah, ce cher réveillon !

Ah, ce cher réveillon !Comme chaque année à pareille époque, l’effervescence est réellement de mise à Tizi Ouzou et un peu partout en Kabylie, où le réveillon de fin d’année ne laisse personne indifférent même si la bourse en prend un sacré coup.

C’est ainsi que les marchands de fruits et de volaille, les bouchers, les poissonniers et surtout les pâtissiers se frottent déjà les mains à l’idée de réaliser des affaires vraiment juteuses. Au marché aux poissons de Tizi Ouzou, l’on s’affaire depuis hier déjà à préparer le grand rush du réveillon, surtout qu’il a fait beau ces derniers jours et que les arrivages sont conséquents, même si les prix ne sont pas toujours à la portée des petites bourses, la crevette, le merlan et le rouget ayant atteint des tarifs presque inabordables car dépassant très souvent la barre fatidique des 1 000 dinars le kilo. Chez les marchands de fruits et légumes, la tomate, la banane et la pomme de qualité se font désirer. Et comme d’habitude, les pâtisseries et les confiseries seront certainement prises d’assaut car le chocolat a une saveur particulière en cette fête de fin d’année et que les fameuses bûches sont désormais inévitables dans les foyers de Kabylie, qu’ils relèvent des villes ou des villages. Très souvent, les bûches de qualité doivent être commandées bien à l’avance encore que de nombreuses familles se font de plus en plus un réel plaisir à confectionner une bonne bûche maison avec tout ce que cela suppose comme ingrédients de luxe et de fruits pour la garnir.

En ces traditionnelles vacances scolaires d’hiver, les mamans et les jeunes filles sont au chaud à la maison et la bûche de famille a généralement droit à un traitement de faveur et au doigté de “Cendrillon”. Et si les achats iront bon train à travers les principales artères des villes, que ce soit à Tizi Ouzou, Draâ Ben Khedda, Azazga, Larbaâ Nath Irathen, Aïn El-Hammam, Draâ El-Mizan et dans toutes les autres localités de Basse et Haute-Kabylie, le fameux réveillon et son fameux programme de distractions et de spectacles dansants seront aussi à l’honneur pour enterrer… gaiement 2009 et fêter joyeusement la nouvelle année avec tout ce qu’elle peut promettre comme meilleurs vœux. Même si de nombreux citoyens et citoyennes préfèrent désormais l’intimité et surtout la quiétude du domicile familial, d’autres préfèrent l’évasion, surtout que de nombreux hôtels de Tizi Ouzou proposent des réveillons à des tarifs plus ou moins raisonnables, la plupart des établissements hôteliers exigeant une clientèle… en couple. C’est ainsi que l’hôtel Amraoua, par exemple, propose la soirée du réveillon à 18 000 dinars le couple avec repas, nuitée et soirée de variétés avec Abdelamadjid Meskoud, Celina et Idhebalen. Le Belloua est à 9 500 le couple pour la nuitée et deux repas avec animation DJ, alors que Lalla Khedidja est à 8 000 dinars le couple, toujours pour la nuitée et deux repas. Enfin, le restaurant gastronomique Jardin secret, lui, propose des repas à 5 000 dinars le couple et 3 000 dinars pour une seule personne avec tout un spectacle d’animation variée.

Mais si la fête s’annonce chaude et totale pour certains, il ne faut certainement pas oublier que dans de nombreux foyers de la Kabylie profonde, le réveillon est une soirée comme toutes les autres où le repas ordinaire et la télé (si télé il y a) meubleront peut-être une veillée un peu plus longue que les autres, alors que nos pensées iront ce soir aux sinistrés du séisme de 2003 qui continuent à vivre encore dans des chalets ou des tentes de fortune sans oublier les quatre ou cinq familles dont l’immeuble tout neuf a volé en éclats lundi dernier, à la suite d’une explosion de gaz à la Nouvelle-Ville de Tizi Ouzou et qui se sont retrouvés du jour au lendemain dans la rue, sans aucun secours ni assistance, si ce n’est que ce réveillon s’est transformé en véritable cauchemar !  

LIBERTÉ

Agenda

October 2020
M T W T F S S
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1