Il a dénoncé la manipulation des matches : l’arbitre Bitam sanctionné lourdement

Il a dénoncé la manipulation des matches : l’arbitre Bitam sanctionné lourdementPour avoir porté des accusations graves contre son président, la LFP sanctionne lourdement l’arbitre assistant Bitam. Selon un communiqué publié ce samedi 4 octobre, la LFP a décidé d’interdire à Bitam, « d’exercer toute fonction et/ou activité en relation avec le football. »

Cet arbitre avait accusé le président de la LFP Mahfoud Kerbadj, de lui avoir « demandé de faire perdre la JS Kabylie contre le CRB Aïn Fakroun en demi-finale de la Coupe d’Algérie (2014) et un haut responsable, de son côté, nous a conseillé (le trio arbitral) de favoriser un des finalistes de la dernière édition de la Supercoupe d’Algérie. »

Le 19 septembre, Mounir Bitam avait quitté le terrain en plein match entre le CA Bordj Bou Arreridj et le WA Tlemcen comptant pour le championnat de Ligue 2. Lors de ce match, à la 26e minute de jeu, profitant d’une sortie en touche, il avait pénétré sur le terrain, déposé son kit, le drapeau de touche et son maillot officiel laissant apparaître une inscription sur son maillot de corps : « Kerbadj et Hammoum, une histoire d’un jeu manipulé. »

Convoqué lundi par la commission de discipline de la LFP pour audition, Bitam ne s’était pas présenté. « Bitam a commis une faute professionnelle grave en tenant des propos diffamatoires répétés portant atteinte à la dignité et à l’honneur de membres de la Fédération algérienne de football. Il a refusé de répondre aux convocations de l’instance du football malgré les assurances d’impartialité données et a également refusé la collaboration et la présentation des preuves afférentes à ses accusations », a indiqué l’instance fédérale.

« La Commission de discipline de la LFP réunie jeudi 2 octobre 2014 a décidé en vertu de l’application de l’article 79 alinéa 2, l’interdiction à Mounir Bitam d’exercer toute fonction et/ou activité en relation avec le football », selon le communiqué de la LFP.

La commission de discipline reproche notamment à Bitam : « un manquement aux obligations et responsabilité du statut de l’arbitre, constituant une faute professionnelle grave sur le terrain de jeu et interruption volontaire d’une rencontre officielle dans le but de protester publiquement par un slogan (écrit sur son tee-shirt) diffamatoire à l’encontre de membres nommément, de la Fédération algérienne de Football. »

Bitam est coupable aussi « d’une attitude inconsidérée envers les attributs d’équipement de l’arbitre assistant déposé sans considération au centre du terrain et perturbation du bon déroulement d’une rencontre officielle et abandon de poste ainsi qu’une violation de l’obligation de réserve dont il est tenu de par sa fonction »

La LFP ne se prononce pas sur le fond des accusations portées par Bitam contre son président et se contente de juger sévèrement cet arbitre assistant sur la forme.

TSA 

Agenda

October 2020
M T W T F S S
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1