Elle lance de nouvelles dessertes internationales

TAL s’alignera sur Air Algérie pour les tarifs
Tassili Airlines offre à ses clients de nouvelles destinations. Après les vols domestiques, la compagnie se lance sur le marché international. La ligne Alger-Marseille a été inaugurée jeudi soir.

L’introduction de TAL sur le marché international n’aura, semble-t-il, aucune incidence sur les tarifs appliqués par la compagnie Air Algérie, au grand dam des voyageurs. TAL ne concurrencera pas Air Algérie du point de vue tarifs de la billeterie. C’est le ministre des Transports, Amar Ghoul, qui l’a sous-entendu lors de l’inauguration de la ligne Alger-Marseille de TAL.

"Tassili Airlines devra travailler en coordination avec Air Algérie pour desservir différentes destinations internationales comme c’est le cas pour les lignes intérieures où la compagnie a comblé un déficit flagrant en matière de transport aérien au niveau de plusieurs wilayas atteignant à ce jour 21 lignes intérieures", a précisé le ministre. Sur une éventuelle baisse des tarifs des deux compagnie, Ghoul a été clair et ferme.

"Une baisse des tarifs de voyage aérien et maritime est susceptible d’induire des déséquilibres financiers aux entreprises concernées", a-t-il déclaré jeudi matin à l’APN en réponse aux questions des députés. Pourtant, Ghoul avait promis, aux membres de la communauté nationale installée à l’étranger, notamment en France, une baisse des tarifs des billets d’avions et de bateaux. C’était une des grandes promesses lors de la dernière campagne présidentielle du président Bouteflika.

Amar Ghoul et Amara Benyounes avaient mené d’ailleurs cette campagne à l’étranger. Amar Ghoul a insisté sur le développement de la flotte de la compagnie aérienne Tassili Airlines (TAL) et l’amélioration de ses services, un critère important pour conquérir des parts supplémentaires du marché international du transport aérien. Ghoul s’est dit satisfait de l’accès de TAL "au réseau du transport international régulier pour rejoindre Air Algérie en assurant la déserte de plusieurs destinations internationales et satisfaire ainsi la demande de la communauté algérienne à l’étranger".

La compagnie "Air Algérie évolue dans un espace comptant 25 compagnies aériennes internationale et pratique les prix les moins élevés", a-t-il soutenu rappelant que "la société nationale a vendu jusqu’à septembre dernier 1,1 million de billets, 85 % des voyageurs ont bénéficié de remises allant jusqu’à 35 % du coût du titre de voyage".

De son côté l’entreprise nationale de transport maritime de voyageurs a "décidé des réductions concernant le transport vers l’Espagne, la France et l’Italie allant de 38 % à 45 % du coût habituel des billets", a-t-il ajouté. Pour ce qui est de TAL, la compagnie publique a prévu dans son nouveau programmes deux vols hebdomadaires vers Marseille chaque lundi et jeudi à partir de 19h au départ d’Alger et le retour à 21h30 à partir de Marseille.

Une autre ligne vers Strasbourg est programmée les mêmes jours à midi à partir d’Alger tandis que le retour est prévu à 15h30 à partir de Strasbourg. Le lancement de ces deux lignes a été accompagné par des réductions de 50 %, soit 27.900 DA pour Alger-Strasbourg et 18.900 DA pour Alger- Marseille-Alger, et ce, jusqu’au 28 mars 2015. De son côté, le Président-directeur général de TAL, Fayçal Khalil, a estimé que l’accès de la compagnie au marché international régulier constituait un autre pas dans son activité après celui des charters qu’elle assure depuis deux ans.

Il a rappelé que la compagnie a transporté plus de 2.000 voyageurs à travers des vols charters durant la saison estivale vers et à partir de Saint-Etienne et de Grenoble. Le même responsable a annoncé que la compagnie compte assurer, avant la fin de l’année, des lignes vers d’autres villes françaises comme Lyon, Montpellier et Nantes à partir d’Alger et vers Metz à partir de Béjaïa.

Tassili Airlines devra également lancer trois autres vols vers la Turquie et deux vols, de manière graduelle, vers l’Italie après avoir obtenu en juin dernier l’aval de la direction générale de l’aviation civile et de météorologie relevant du ministère des Transports. TALa été créée en 1998 dans le cadre d’une joint-venture entre Sonatrach et Air Algérie avant de devenir une filiale à 100 % du groupe pétrolier algérien en 2005.

Avant de se lancer dans le transport domestique régulier grand public, la compagnie opérait, depuis sa création, dans le transport du personnel de Sonatrach puis dans des dessertes internationales destinées aux travailleurs de sociétés étrangères présentes en Algérie. En 2013, TAL avait transporté près de 600.000 voyageurs.

RACIM NIDAL

Le Midi Libre       

Agenda

October 2020
M T W T F S S
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1