Nouria Benghabrit l’a annoncé hier à Tiaret

Tamazight : 300 nouveaux enseignants à la rentrée

Tamazight : 300 nouveaux enseignants à la rentrée

La ministre de l’éducation nationale, Nouria Benghabrit. © D.R.

La ministre a affirmé avoir instruit les directeurs de l’éducation des wilayas de consentir plus d’efforts pour sensibiliser les parents d’élèves à opter pour cet enseignement.

La ministre de l’Éducation nationale, qui a effectué une visite de travail hier dans la wilaya de Tiaret, a annoncé le renforcement du corps enseignant de la langue amazighe par le recrutement de 300 enseignants l’année prochaine. Nouria Benghabrit a ajouté que l’enseignement de cette langue connaît, depuis quatre ans, une amélioration certaine, tant est qu’il est dispensé à travers 32 wilayas, tandis qu’il ne l’était que dans 14 wilayas auparavant. Dans ce sillage, la ministre a affirmé avoir instruit les directeurs de wilaya de consentir plus d’efforts pour sensibiliser les parents d’élèves à opter pour ce volet qui est sérieusement pris en charge par son département. Parlant des examens de fin d’année, elle a souligné que toutes les dispositions ont été prises en collaboration avec les différents départements de son ministère qui ont axé leurs efforts, notamment sur les volets pédagogiques et psychologiques. “Nous avons mis en branle une commission de réflexion, pilotée par l’inspecteur général du ministère, et qui regroupera les inspecteurs du secteur et les directeurs d’établissement, pour un objectif clair, celui d’étudier une éventuelle réforme pédagogique et, du coup, celle des examens”, dira-t-elle, en précisant que cette dernière a déjà sillonné les wilayas de Tissemsilt et d’Aïn Defla pour atteindre, parallèlement à cette visite, la wilaya de Tiaret. Une autre commission, a affirmé Mme Benghabrit, est engagée sur le  terrain, afin de revoir le statut particulier des fonctionnaires du secteur promulgué en 2014, et qui sera amendé très prochainement. Mettant en relief ce dispositif qui sera inclus dans le projet collectif national, la ministre a insisté sur les efforts attendus des enseignants qui doivent être conscients de leur devoir tant la tutelle a toujours été à l’écoute de leurs droits. Néanmoins, Mme Benghabrit a entamé sa visite, hier, au lycée Kadiri-Khaled de Sougueur qui s’est distingué, durant la dernière décennie, par des résultats exceptionnels aux examens du baccalauréat pour se classer premier au niveau de la wilaya et national parfois. Reconnaissante des efforts consentis tant par les enseignants que par le staff administratif de cet établissement, la ministre lui a dégagé une enveloppe de 300 millions de centimes qui servira aux aménagements. À Tousnina, elle a visité le nouveau lycée qui sera opérationnel dès la prochaine rentrée scolaire pour réconforter les lycéens de cette localité, actuellement casés dans des écoles primaires. La librairie Jacques-Berque de Frenda, les grottes d’Ibn-Khaldoun de Taouaghzout et les tombeaux berbères de Ledjdar ont été également visités. La ministre a préconisé la mise en valeur des deux derniers sites sur lesquels doivent être effectuées des visites afin de mieux faire connaître aux enfants l’histoire de la région et son patrimoine archéologique. Dans ce contexte, elle a mis en relief l’organisation, à compter de mercredi prochain, de la semaine du patrimoine, en collaboration avec le ministère de la culture.

R. SALEM

LIBERTÉ

Agenda

December 2019
M T W T F S S
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5